Les questions-réponses les plus fréquentes dans l'immobilier

Publié le

En immobilier, il y a des questions qui reviennent toujours. Et même s’il n’y a pas toujours de bonnes réponses à apporter, nous vous donne quelques pistes pour vous aider dans votre projet d’achat ou de location.

 

Faut-il investir dans le neuf ou dans l’ancien ?

 

Au moment de devenir propriétaire, on peut se demander s’il est préférable d’acheter dans le neuf ou dans l’ancien.

Qu’il s’agisse d’un achat sur plan (aussi appelé en VEFA) ou d’une construction un logement neuf respecte les dernières normes d’habitation mais coûte plus cher à l’achat. Cependant, de nombreuses aides financières et fiscales permettent de tirer avantage d'un achat immobilier neuf. Il n’est pas nécessaire de faire des travaux les premières années et vous pouvez souvent choisir l’agencement des pièces en amont du projet.

Inversement, les loegements anciens sont généralement proposés à des prix plus bas mais nécessitent souvent des travaux de rafraîchissement ou des travaux plus lourds pour une mise en conformité des lieux.

 

 

Quel type de bien choisir pour un investissement locatif ?

 

Les meilleurs investissements locatifs se font sur les petites surfaces. Vous aurez en effet plus de facilités à louer un studio ou un 2 pièces plutôt qu’un 4 pièces (à moins d’opter pour de la colocation).

La raison est simple : les familles qui ont besoin d’espace ont plus tendance à se tourner vers l’achat de leur propre logement plutôt que vers la location.

Comme lors de tout achat immobilier, il faudra s’intéresser avant tout à la localisation de votre future acquisition. Les annonces sont géolocalisées pour vous permettre de repérer les commerces, les écoles et les transports à proximité du logement.

 

 

L’immobilier est-il une valeur sûre ?

 

De nombreux Français choisissent d’investir dans la pierre pour se constituer un patrimoine. Cette solution est préférée à un investissement purement financier car elle semble moins risquée sur le long terme. Pour certaines personnes, il est parfois plus rassurant de posséder un objet matériel qu’une somme d’argent virtuelle. Une maison ou un appartement est un investissement concret, que l’on peut transmettre à ses proches.

Il est très rare qu’un bien perde toute sa valeur du jour au lendemain. Cependant, il est impossible de prévoir si votre bien prendra ou perdra de la valeur avec le temps. Contrairement à certains placements financiers, le rendement de la pierre n’est pas garanti. Si vous achetez dans un quartier en devenir, où la croissance économique est forte, votre bien peut prendre de la valeur. Un mauvais entretien, une catastrophe naturelle, un dépeuplement, une crise immobilière ou d’autres évènements peuvent au contraire déprécier la valeur de votre bien.

 

 

Faut-il acheter ou vendre son logement en premier ?

 

Si vous êtes déjà propriétaire et que vous envisagez d’acheter une nouvelle résidence principale, vous vous poserez nécessairement cette question : est-il préférable de vendre mon bien avant d’en acheter un autre ? Ou l’inverse ?

Commencer par vendre votre ancien logement vous permet de mieux évaluer votre budget pour votre acquisition. Mais cela implique de devoir louer temporairement un autre bien, voire même un garde-meubles, le temps d’emménager dans votre nouveau logement.

En achetant avant de vendre vous êtes sûrs d’avoir un endroit où habiter après la vente de votre ancien bien. Et généralement, si vous achetez en premier c’est que vous avez trouvé un bien qui vous correspond réellement et pour lequel vous avez eu un coup de cœur.

Acheter ou vendre en premier ? Votre décision dépendra de plusieurs facteurs et notamment de votre situation personnelle (mutation professionnelle, coup de coeur pour un logement) et du contexte immobilier (taux favorable pour les prêts immobiliers, aides financières…).

 

 

Faut-il forcément un apport pour acheter un bien immobilier ?

 

Avant de vous accorder un prêt immobilier, les organismes prêteurs comme les banques doivent s’assurer de votre solidité financière. A cette fin, ils exigent que les mensualités de crédit ne représentent pas plus d’un tiers de vos revenus. Une autre condition très fréquente est que vous disposiez d’un apport personnel égal à au moins 10 % du montant de la transaction (qui englobe le prix du bien, les frais de notaire et les autres frais).

Cependant, dans un contexte immobilier favorable, avec la possibilité d’aides financières ou fiscales, et si vous envisagez de louer votre logement plutôt que d’y vivre, la banque peut vous accorder un crédit immobilier même si votre apport est réduit. Les loyers que vous allez toucher vous permettront de rembourser le prêt immobilier.

 

 

Faut-il rénover son bien avant de le vendre ?

 

Certains acquéreurs souhaitent acheter un bien où ils pourront directement s’installer. D’autres préfèrent tout modifier pour obtenir un bien à leurs goûts. Statistiquement, les biens rénovés se vendent plus rapidement que les biens avec travaux car ils donnent l’image de logements bien entretenus.

Posez-vous les bonnes questions au moment de vendre. Il n’est pas forcément question de transformer totalement votre logement. Vous pouvez hésiter à poser de nouvelles fenêtres isolantes mais pas à changer le système électrique si celui-ci n’est plus aux normes (ce qui n'est pas pour autant obligatoire). Les travaux effectués avant la vente ont pour but de rassurer les futurs acquéreurs sur la bonne santé du logement.

Si vous n’avez pas de gros travaux à faire, il est toujours préférable de donner un coup de fraicheur à son bien pour le vendre en réparant tous les petits défauts (un interrupteur cassé, des robinets vieillis, les dégâts causés par un chien ou un chat…). Repeindre les murs dans des couleurs claires permet aussi de dépersonnaliser les lieux et permet aux potentiels acheteurs de se projeter dans votre logement. Enfin, le home staging, une pratique qui consistent à redécorer votre intérieur de manière sobre et à moindre coût, a fait ses preuves depuis plusieurs années.

 

 

Le mandat exclusif est-il vraiment plus efficace que le mandat simple ?

 

Confier la vente de votre bien à un professionnel de l’immobilier vous assure une meilleure visibilité pour votre logement. Que ce soit en agence immobilière (vitrine et magazine papier), sur son site internet ou sur un portail immobilier, votre annonce sera bien visible par les potentiels acquéreurs. De par son expertise, un agent immobilier peut également vous aider à estimer le prix de vente de votre bien.

Dans l’espoir d’obtenir encore plus de visibilité et comme vous ne paierez de frais d'agence qu’à celle qui aura conclu la vente, il peut être tentant de confier la vente de son bien à plusieurs professionnels. Prudence cependant car une trop grande diffusion de votre annonce peut au contraire paraitre suspecte pour un acheteur, comme si le bien était très difficile à vendre.

En revanche, si une unique agence se charge de la vente, elle est assurée de bénéficier d’une commission sur la vente et donc plus motivée pour la vente que si elle doit se confronter à plusieurs concurrents.

 

 

A-t-on le droit d’arrêter de payer son loyer ?

 

Votre propriétaire refuse d’effectuer des travaux dans le logement qu’il vous loue ? Sachez que vous n’avez pas le droit d’arrêter de payer votre loyer pour autant.

Seul un tribunal peut suspendre le versement des loyers. Bien souvent, vous continuerez en réalité à verser une somme équivalente à votre loyer à une consigne que le propriétaire pourra récupérer uniquement une fois qu’il aura réalisé les travaux.

 

Nous contacter

Un conseiller répond à vos questions : 04 68 67 33 71